Le blog du webmarketing

Categories Menu

Gérer les conflits au travail

Posté le 12 Juil, 2011 dans Entreprise | 0 commentaires

Gérer les conflits au travail

Les tensions au travail sont fréquentes que cela concerne un conflit d’intérêt voire personnel ou tout bonnement, un malentendu. Le maître mot reste la communication, nous allons tenter de vous éclairer pour gérer les conflits au travail.

Sources du conflit sont nombreuses mais on retrouve souvent les mêmes :

  • Une relation hiérarchique (un supérieur trop autoritaire ou à l’inverse qui peine à donner des ordres)
  • Le sentiment d’un manque de reconnaissance de son travail
  • Des objectifs trop hauts, un travail stressant
  • La concurrence pour une offre de poste
  • Des collaborateurs aux personnalités et/ou valeurs différentes

Conséquences :

D’un point de vue personnel, cela peut passer par une perte de confiance en soi, les erreurs dans le travail deviennent alors fréquentes. Cela peut aussi passer par un isolement, une dépression et parfois par un suicide. De plus, un conflit qui ne trouve pas sa solution dans le dialogue, parce que mal établie, se traduit généralement par des actes de violence.

Pour l’entreprise, les conséquences ne peuvent être que mauvaises également puisque toute l’énergie est concentrée sur le conflit et non plus dans le travail. Les collaborateurs sont donc moins efficaces et l’entreprise moins performante.

Solutions :

Si le conflit est d’intérêt comme des salaires inégaux, l’attribution d’un poste qui semble injustifiée… alors vous devez intervenir et prendre individuellement les personnes concernées en entretien et leur expliquer vos choix ou alors les modifier si les arguments sont justes.

Un conflit est parfois personnel, où il s’agit d’une différence de caractère, de vision des choses etc. A ce moment-là il va vous être difficile de prendre parti et le mieux est donc de faire intervenir une personne extérieure. Quelques fois, ce type de conflit cache en fait un souci plus matériel comme la concurrence sur un poste à pourvoir, etc.

Un conflit nait souvent parce que les personnes ne se comprennent pas, notamment car elles doivent atteindre des objectifs différents comme une personne qui a un budget à tenir et une autre qui a besoin de ressources pour créer. Diverses solutions peuvent être envisagées pour qu’elles se comprennent d’avantage comme un échange provisoire de poste ou une simple visite du lieu, du cadre de travail.

Le tout est de favoriser une relation « gagnant/gagnant » où chacun en tire avantage.

Précautions :

Si on pouvait les éviter ce serait encore mieux…

Le dialogue doit être instauré dès le début et ne pas attendre la naissance d’un conflit pour être établie. Ainsi, le manager doit connaître au mieux ses collaborateurs et effectuer régulièrement des entretiens individuels ainsi que des réunions d’équipe.

Favoriser un climat plus convivial, savoir se détacher parfois du travail et des objectifs à atteindre et créer des moments d’échange

L’audit social va permettre d’identifier des problèmes pouvant générer des conflits et tirer la sonnette d’alarme à temps. Il prend alors en compte le niveau de stress, les conditions de travail, les relations au travail entre collaborateurs et avec la hiérarchie, etc.

Vous pouvez également mettre en place une boîte aux lettres anonymes s’il est difficile d’instaurer un  dialogue ouvertement. Il est en effet plus facile de d’exprimer de manière anonyme pour éviter tout jugement, réprimande, etc.

Aussi, sachez qu’il existe de nombreuses formations en France pour vous aider au mieux à gérer les conflits au travail.

—————————————————————————————————————————–

L’essentiel à retenir : Gérer un conflit au travail :

  • Le prendre au plus tôt pour éviter des onséquences désastreuses pour les collaborateurs comme pour l’entreprise
  • COMMUNIQUER
  • Etablir des entretiens réguliers pour mettre au point certaines prises de décision comme l’attribution d’un poste… ne pas rester sur des non-dits et des rumeurs
  • Comprendre son collaborateur et plus pécisément ses objectifs ainsi que son rôle exacte au sein de l’entreprise
  • Favoriser un climat social positif, agréable pour se détacher un peu du cadre professionnel et des objectifs à remplir
  • Ne pas hésiter à faire intervenir une personne de l’extérieur, un médiateur si cela ne suffit pas
  • Il faut parfois savoir avertir voire sanctionner un comportement non professionnel innaceptable allant jusqu’au licenciement seulement dans les cas les plus extrêmes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *