Le blog du webmarketing

Categories Menu

A quand la généralisation du paiement mobile ?

Posté le 10 Avr, 2013 dans Mobile | 0 commentaires

A quand la généralisation du paiement mobile ?

Malgré la crise économique, les solutions de paiement ont franchi un pas supplémentaire en 2012 avec l’arrivée de moyens innovants comme le paiement mobile, déjà largement utilisé dans plusieurs pays africains. Pour améliorer la qualité de vie des consommateurs, les acteurs du paiement ne cessent d’élaborer de nouveaux systèmes censés faciliter les transactions et raccourcir le temps d’attente lors du passage à la caisse.

2013, année de l’essor du paiement mobile ?

Les experts prévoient l’arrivée de systèmes performants censés développer l’adoption du paiement mobile. Parmi eux, le portefeuille électronique couplé à des cartes de fidélisation et offres promotionnelles qui permettront aux consommateurs de mieux gérer leurs achats tout en bénéficiant de points de fidélité, des bons de réduction ou des cadeaux.

Dans un futur proche, la caisse enregistreuse utilisera la connexion wi-fi pour devenir « mobile » et permettre aux vendeurs d’approcher directement leurs clients et les aider à payer leurs achats dans les rayons, grâce au paiement sans contact. Un concept à exploiter dans les cabines d’essayage avec la possibilité de commander en ligne et d’être livré à domicile, sans passer par la caisse. Viennent ensuite les innovations encore plus technologiques comme l’achat géolocalisé du Passbook d’Apple.

Cette géolocalisation du client permet également de lui proposer des services sur-mesure adaptés à ses attentes et ses moyens de paiement privilégiés. Enfin, le paiement par NFC ne manquera pas de bouleverser l’écosystème des achats, notamment par la polémique engendrée par ce mode de paiement : utiliser le téléphone portable et le « faire passer » devant un terminal est-il plus facile que d’utiliser la bonne vieille carte de crédit ? En tout cas, les experts misent sur le paiement mobile pour espérer modifier le comportement d’achat des consommateurs et, pourquoi pas, susciter l’envie de consommer davantage.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *